MenuHaut







menu                                                                                     
Introduction
Générateurs
Protections
Economies de carburant
Chalumeau
Expériences
HHO 12V
Drycell
Moteur Thermique
HHO 240V
Drycell V1
Drycell V2
Chalumeau V1
Chalumeau V2
Voiture V1
Voiture V2
Moteur Thermique
Groupe Electrogène
Annexes
Allumage
Injection
Water Fuel Cell
Présentation
Construction
Recherches
Contact
Mises A Jour
Soutien
Menu Principal


Générateurs HHO




Il existe plusieurs types de générateurs HHO électriques, mais le principe est toujours le même : électrolyser de l'eau, donc la décomposer en envoyant du courant.
Cela libère les molécules d'Hydrogène et d'Oxygène, pour former un gaz que l'on appelle communément HHO.
J'ai précisé générateur électrique, car il existe d'autres moyens pour produire du HHO.

On peut noter par exemple par moyen chimique, tel qu'un mélange d'aluminium avec de la soude caustique.
La soude va ronger l'aluminium qui vas libérer de l'hydrogène.
Ce ne sera pas du HHO mais quand même un gaz inflammable.
Une solution un peu similaire existe : un catalyseur (H6-CO2) mélangé avec du Méthanol.
On trouve ce genre de choses sur Ebay par exemple, c'est là ou j'ai connu ce dernier mélange.
Je n'ai à ce jour testé qu'avec l'aluminium, même si j'ai aussi les autres composants qui attendent les essais.

On peut aussi générer du HHO par un système de haute température, du genre des réacteurs Pantone.
De ce que j'ai compris, ce réacteur est chauffé à très haute température par les gaz d'échappement, et l'eau vaporisée dedans se décomposerait instantanément par la très haute température.
Je n'ai pas non plus pu tester cela, car la soudure mécanique est une chose que je ne pratique malheureusement pas.



La majorité de mes expériences est basée sur des générateurs HHO électriques.
Cela ne demande que du courant, et ne consomme que très peu de consommable.
L'eau est décomposée mais l'additif reste, donc il suffit de ne rajouter que de l'eau.
Cet additif est utile car l'eau n'est par défaut pas assez conductrice.
Il faut donc rajouter de l'additif pour augmenter la consommation de courant et donc la production de HHO.
L'eau par contre devrait être la plus pure possible, donc eau déminéralisée de préférence.
Ceci est nécessaire pour éviter les impuretées qui pourraient provoquer des effets indésirables dans l'électrolyte ( électrolyte = mélange eau + additif).

L'additif en question c'est du Naoh (Hydroxyde de Sodium) ou du KOH (Hydroxyde de Potassium).
Le Naoh, appelé simplement "soude caustique", se trouve facilement un peu partout.
Le KOH, appelé aussi parfois "potasse", se trouve dans certains magasins, c'est utilisé en tant que PH- dans les piscines.
Ma préférence ce porte sur ce dernier, je le commande en bouteilles.
Attention cependant : PRODUITS CORROSIFS !
Il existe d'autres additifs comme le sel, très mauvais au final car génération de boues, le bicarbonate de soude il parait mais pas assez conducteur il me semble.
L'argent colloidal serait aussi fonctionnel pour faire une électrolyse, mais je n'ai pas encore pu tester.
Même l'urine peut être utilisée pour faire du HHO, c'est une expérience que j'ai aussi réalisée, et le gaz explose bien !


Prudence dans tous les cas, les gaz produits sont extrèmements dangereux !
C'est explosif, facilement inflammable, et cela ne prévient pas quand çà arrive.
Vous vous en rendrez compte qu'après, voir bien plus tard si vous vous retrouvez sonné par le choc !



Une fois le générateur HHO fonctionnel, direction les Protections !