MenuHaut






menu                                                                                     
Introduction
Générateurs
Protections
Economies de carburant
Chalumeau
Expériences
HHO 12V
Drycell
Moteur Thermique
HHO 240V
Drycell V1
Drycell V2
Chalumeau V1
Chalumeau V2
Voiture V1
Voiture V2
Moteur Thermique
Groupe Electrogène
Annexes
Allumage
Injection
Water Fuel Cell
Présentation
Construction
Recherches
Contact
Mises A Jour
Soutien
Menu Principal


Allumage HHO



Cet article explique pourquoi il faut modifier l'allumage, comment, par rapport à quoi...
Le système que je vais fabriquer ici devrait s'adapter automatiquement à tout moteur de même type.


A ) Principe :

Par défaut, dans un moteur essence classique, l'allumage se produit en avance, avant le Point Mort Haut, et donc pendant la fin de la phase de compression.
Ceci est dû aux caractéristiques de l'essence, qui met du temps pour bien exploser.
Le HHO quand à lui, détonne bien plus vite que l'essence, qui explose moins fort et avec du retard.

Si on remplace donc l'essence par le HHO, la détonnation se produit pendant la compression, ce qui a tendance à stopper le moteur, car c'est bien trop tôt.
Les moteurs essences classiques sont inadaptés pour tourner directement avec le HHO, il y a un risque de casse, de perçage des pistons et autre.
Il faut donc impérativement retarder l'allumage, pour que l'étincelle se produise pendant la phase de combustion, après le Point Mort Haut.

Dans les moteurs 4 Temps, le volant magnétique fait 2 tours pour avoir les 4 temps, formants ainsi le cycle moteur complet.
Il y a donc deux étincelles, dont une seule est utile.
La première, l'utile, se produit pendant la fin de la phase de compression, et la seconde, inutile, est au même endroit mais pendant la phase d'échappement.
Cela ne pose pas de problème pour le fonctionnement classique du moteur.

Par contre, en décalant l'allumage, l'étincelle qui arrivait à la fin de la compression, est maintenant produite au début de la phase de combustion, donc une bonne chose.
Mais !
La seconde étincelle, qui arrivait à la fin de la phase d'échappement, arrive maintenant au début de la phase d'amission du prochain cycle !
Cela va donc produire une détonation pendant le début de la phase d'admission, et brûler tout le HHO, qui n'ira pas dans la chambre de combustion au final.
Il n'y aura pas de HHO lors de la phase normale de combustion, et donc le moteur ne tournera pas non plus, ou très mal pendant la phase d'admission en fait...

Il faut donc arriver à supprimer cette seconde étincelle qui nous pose problème, en + de décaler l'allumage.


B ) Complément d'infos :

J'ai réalisé une "petite" vidéo de 22 minutes pour expliquer tout çà, mais en vous montrant en même temps les éléments sur mon groupe électrogène.
Vous verrez aussi la préparation du système d'allumage.




Voici un petit plan qui regroupe les capteurs et leur emplacements, ainsi qu'un bout de code, volontairement en français et sans toute la ponctuation, exprès pour que ce soit + compréhensible par tout le monde.





C ) Fonctionnement :

Voici la vidéo de présentation du module d'allumage, version 0.3:



Vous pouvez télécharger le programme ici : Groupe Electrogène V0.3.
Il n'est pas encore optimisé mais parfaitement fonctionnel.
Vous pouvez l'utiliser librement pour une utilisation personnelle, mais merci de respecter mon travail en évitant de partager des versions modifiées.
Cela risquerait dêtre le foutoir sur internet, et je ne pourrais pas aider si les versions modifiées bug.
Si par contre vous voulez apporter votre contribution, n'hésitez pas à m'en faire part, je mettrais votre nom dans le programme aussi bien entendu.

Pour le moment le programme ne gère que la rotation moteur et la protection niveau d'huile, donc que le fonctionnement de base.
Des améliorations seront apportées au fur et à mesure, comme un capteur de température, de tension, un servo pour papillon, allumage automatique avec démarreur, générateur d'étincelle (CDI), commutation automatique tension secteur/groupe ... surunité totale :)


D ) Modifications :

Voici la première grosse modification : l'ajout du capteur d'admission.
Comme je l'explique dans la vidéo suivante, c'est loin d'être du travail de pro, mais je fais avec les moyens du bord.
Le principal c'est que c'est fonctionnel :)
Bon visionage.




La vidéo qui suit contient les dernières modifications avec l'intégration du capteur du PMH.
Avec en bonus à la fin, la nouvelle version de ma drycell 240V en pièces détachées, prète pour le remontage.
Il y a un raté à un moment, mais le connecteur que j'utilises avec le capteur inductif, pour l'admission, semble ne pas être compatible avec les fils du capteur.
Cela provoque donc des faux contacts, chose que je vais corriger sous peu ^^




Donc voilà, à ce stade le groupe électrogène est prêt à être testé avec le HHO seul.
Il manque encore les liaisons avec le capteur d'huile, un capteur de température et autre, mais c'est du détail çà ^^
Je vais aussi rajouter plus tard un système de délais, pour jouer avec le délais justement, et tenter de trouver le meilleur angle de décalage de l'allumage.